Aller au contenu principal

Hommage tissé au Bauhaus

Hommage tissé au Bauhaus

L’année 2019 a été émaillée d’événements commémorant les 100 ans du Bauhaus. À Weimar comme à Dessau, l’atelier de tissage comptait parmi les plus actifs. drapilux a décidé de rendre hommage à de grandes représentantes du Bauhaus à travers quatre nouveaux tissus de décoration. « Les dessins de l’époque n’ont rien perdu de leur force et nous ont inspiré des tissus à l’esthétique limpide, qui se marient à merveille avec les collections actuelles », s’enthousiasme Kirstin Herrmann.

Article drapilux 188 – minimalisme du dessin

Article drapilux 188 – minimalisme du dessin

Le dessin minimaliste aux proportions généreuses (184 cm de haut et 15,1 cm de large) est un hommage à Benita Koch-Otte. Après avoir étudié au Bauhaus de 1920 à 1925, elle a dirigé à partir de 1925 l’atelier de tissage de l’école d’arts décoratifs de Burg Giebichstein à Halle. La chaîne et la trame du tissu sont monochromes, le dessin étant uniquement dû au changement d’armure. Les teintes sont elles aussi tout en retenue, avec cinq des six coloris directement inspirés de couleurs naturelles. Le dernier coloris fait exception puisqu’il s’agit d’un rouge lumineux jouant sur deux nuances. « Cette couleur actuelle est très bien mise en valeur par la référence 188 de drapilux et prouve qu’il est tout à fait possible de marier une esthétique minimaliste moderne et des couleurs puissantes », explique Kirstin Herrmann. Le dessin épuré, qui n’est pas sans rappeler la mode scandinave du moment, prédestine ce tissu à une utilisation dans des hôtels, des bureaux ou encore des établissements de soins.

Article drapilux 150 – une élégance sobre

Article drapilux 150 – une élégance sobre

L’article 150 est dédié à Gunta Stölzl. Seule femme à décrocher un poste de chef d’atelier au Bauhaus, elle fut une figure clé du mouvement. Son enseignement s’est concentré à partir de 1931 sur la mise au point de tissus fonctionnels – le parallèle avec drapilux s’impose d’emblée. Le tissu, léger, est fabriqué selon la technique dite « Scherli ». La trame de couleur n’est que partiellement incorporée à la chaîne blanche. Les autres parties du fil de trame reposent librement sur le tissu et ces fils flottants sont sectionnés à l’issue du tissage. Outre trois variantes dans des teintes fumées pastel et nature, la nouvelle référence 150 de drapilux existe dans une version blanc sur blanc. Son motif discret se prête parfaitement à une utilisation en milieu hospitalier.

Article drapilux 185 – l’art du tissage artisanal

Article drapilux 185 – l’art du tissage artisanal

La référence 185 de drapilux s’inspire de l’œuvre de Margaret Leischner, qui a étudié à Dessau de 1927 à 1930 et a travaillé ensuite à l’atelier de tissage comme assistante de direction sous la conduite de Gunta Stölzl. Les travaux de Margaret Leischner se distinguent par le soin extrême qu’elle accordait à la connaissance des matières, au calcul des tissus et à la théorie des armures. Ce dernier point est très présent dans la référence drapilux 185 puisqu’il s’agit d’un tissu de lin double face avec deux systèmes de trame maintenus par une chaîne unique de manière à obtenir un motif de chaque côté. La chaîne et la trame sont constituées chacune de huit fils de différentes couleurs, s’entremêlant avec des effets de creux et de reliefs. Cela donne au tissu une incroyable richesse de nuances et ouvre des possibilités d’associations quasiment infinies. Cette technique de tissage complexe nécessitait à l’époque une connaissance exceptionnelle des armures selon Kirstin Herrmann. « Notre maîtrise du tissage ratière nous offre les conditions idéales pour remémorer cette époque design », ajoute-t-elle.

Les sept coloris se marient très bien avec des intérieurs variés, que ce soit sous forme de tissu d’ameublement ou encore de couvre-lit. Grâce à la finesse de son motif, cette nouvelle référence peut également être utilisée sur des bateaux de croisière.

Article drapilux 809 – fascination géométrique

Article drapilux 809 – fascination géométrique

La nouvelle série 809 de drapilux est consacrée à Anni Albers. Après des débuts difficiles dans le milieu du tissage, cette artiste de renommée internationale a développé peu à peu son propre langage formel, travaillant les formes de base à travers des motifs symétriques abstraits. L’article 809 de drapilux est ainsi orné de triangles équilatéraux de dimensions impressionnantes. Simple et discrète, la palette est composée de teintes pastel et nature fumées très douces. Le tissu se marie de la sorte admirablement avec les intérieurs actuels.

Vous pouvez retrouver ici un aperçu de toutes les nouveautés par thème.

1er thème : Durabilité – un nouveau pas de franchi
2e thème : Obscurcissement – nouveau choix de tissus occultants
3e thème : Transparence – les nouveaux « in-between »
4e thème : Bauhaus – hommage tissé à de grandes artistes    

PARTAGE MAINTENANT

|